Opel astra GSI 16V

25032009

Opel astra GSI 16V dans opel Astra-Gsi-16v-1

Caractéristiques techniques de l’ OPEL Astra Gsi 16v

Années de Production 1991 - 1997

Le moteur de l’ OPEL Astra Gsi 16v

Type (nb de cylindres) 4 en ligne
Position Avant Transversale
Nombre de soupapes par cylindre 4
Distribution 2 ACT
Alimentation allumage Gestion intégrale
Suralimentation Non
Cylindrée (cm3) 1998
Alésage x course (mm) 86 x 86
Régime maximun (tr/min) 7000
Puissance maxi (ch à tr/min) 150 à 6000
Puissance au litre (ch) 75
Couple maxi (mkg à tr/min) 20.0 à 4800
Couple au litre (mkg) 10

Transmission – Carrosserie – Chassis

Cx 0.3
Nombre de Vitesse 5
Transmission Traction
Freins Avant Arrière
  Disques ventilés Disques
Antiblocage oui

Poids et dimensions de l’ OPEL Astra Gsi 16v

Poids (kg) 1130
Rapport poids / puissance (kg/ch) 7.5
Longueur – Largeur – Hauteur (mm) 4090-1690-1410
Jantes 15″
Pneumatiques  205 / 50 VR15  205 / 50 VR15

 

027-01.jpg1. dans opel




Opel kadett GSI 16V

25032009

Opel kadett GSI 16V dans opel gsib

Moteur : 4 cylindres en ligne 1998 cm³ 16 soupapes
Puissance Maxi : 156 Ch (115 Kw) à 6000 tr/min (Régime Maxi 6800 tr/min)
Couple Maxi : 203 Nm (20.7 mKg) à 4800 tr/min (~ 139Ch)
Ratios : 78 Ch/L (57 Kw/L) – 102 Nm/L

Transmission : Traction
Boîte de vitesse manuelle à 5 rapports
Pneus : 185/65/14

SCx : 0.608 / Cx : 0.32
Poids UE en ordre de marche : 1175 Kg (le plus élevé mesuré)
Rapport Poids/Puissance : 7.53 Kg/Ch & 98 Kw/T
Rapport Couple/Poids : 173 Nm/T

Consommation mixte normalisée : 7.5 L/100 – sportive : 12.1 L/100
Prix de base neuf indicatif : 16 700 €
Année de lancement : 1988

Kadett%20GSi%2016v%2090%20-%20Louise%20Aitken dans opel

 

 




Opel kadett GTE groupe B

25032009

Opel kadett GTE groupe B dans opel kadett10




Opel manta 400

25032009

Opel manta 400 dans opel manta400-004-460x266




Opel ascona 400

25032009

Opel ascona 400 dans opel 257150001_small




Opel kadett GTE

25032009

Opel kadett GTE dans opel Kadette_GTE_brun

Type S-4
OHV
Total de 8 valves
2 valves par cylindre
Total de roulements de vilebrequin
Construction
Alésage × Course 93.00mm × 69.80mm
Taux de alésage/course 1.33
Cylindrée 1897 cm3
Cylindrée Unitaire 474.25 cm3
Taux de compression 9.20:1
Carburant Bo fuel inj.
Respiration Normalement
Type de compresseur N/A
Intercooler None
Catalyseur
Puissance maximale
(DIN)
106.5 CV (78.3 kW)
@5400 tr/mn
Couple maximale
(DIN)
149.0 Nm (15.2 kgm)
bij 4600 tr/mn
Régime maximal
Refroidissement Eau
Puissance spécifique 56.1 PS/L
41.3 kW/L
Couple spécifique 78.55 Nm/L

Kadette_GTE_canarelli dans opel




Nissan Sunny GTI R

25032009

Nissan Sunny GTI R dans nissan pulsarx

Caractéristiques techniques de la NISSAN Sunny GTi-R

Années de Production 1992 - 1994

Le moteur de la NISSAN Sunny GTi-R

Type (nb de cylindres) 4 en ligne
Position Avant Transversale
Materiaux (Culasse/Bloc) Alliage léger / Fonte
Nombre de soupapes par cylindre 4
Distribution 2 ACT (chaîne)
Alimentation allumage Admission 4 papillons
Suralimentation Turbo Garrett T28
Cylindrée (cm3) 1998
Alésage x course (mm) 86 x 86
Rapport volumétrique 8.3
Puissance maxi (ch à tr/min) 220 à 6400
Puissance au litre (ch) 110.1
Couple maxi (mkg à tr/min) 29,0 à 4800
Couple au litre (mkg) 14.5

Transmission – Carrosserie – Chassis

Nombre de Vitesse 5
Transmission Intégrale
Suspension Avant Pseudo McPherson, barre stabilisatrice
Suspension Arrière Bras tirés
Direction Crémaillère, assistée
Freins Avant Arrière
  Disques Disques

Poids et dimensions de la NISSAN Sunny GTi-R

Poids (kg) 1190
Rapport poids / puissance (kg/ch) 5.4
Longueur – Largeur – Hauteur (mm) 3975-1689-1400
Empattement 2300
Voies Avant Arrière
  1440 1415
Jantes 14
Pneumatiques  195 / 55 R 14  195 / 55 R 14

Performances de la NISSAN Sunny GTi-R

vitesse maximum 221 km/h 

Départ arrêté:

0 à 100 km/h 6″3  
1000 mètres DA 26″7  

window.google_render_ad();

gra-33 dans nissan




mitsubishi lancer evolution

16032009

EVOLUTION 1

mitsubishi lancer evolution dans mitsubishi mitsubishi%20lancer%20evo1%20schwarz%20portugal%2093

EVOLUTION 2

224785953_small dans mitsubishi

EVOLUTION 3

1210349752

EVOLUTION 4

LancerEvolution4RSSOLD25_1

EVOLUTION 5

cris_wms_1072647327_evo3

EVOLUTION 6

 

Tommi_Makinen_Cat_01b

VERSION 1 WRC

web_e7wrc_001

VERSION 2 WRC

EVOLUTION 7

112_0111+2002_mitsubishi_lancer_evolution_vii+front_side_view

EVOLUTION 8

mitsubishi-lancer-evolution-viii-mr-fq-400-back-2_124

EVOLUTION 9

0503_04%2B2006_Mitsubishi_Lancer_Evolution_IX%2BFront_Drivers_Side_View_In_The_Air

 




Mazda 323 GTR

16032009

Mazda 323 GTR dans mazda

Type du moteur 4 cylindres en ligne
Energie Essence
Disposition Transversal avant
Alimentation Injection Bosch L Jetronic
Suralimentation Turbo IHI (0.50 bar) + intercooler
Distribution Double arbre à cames en tête
Nombre de soupapes 4 par cylindre
Alésage & Course 83.0 x 85.0 mm
Cylindrée 1840 cc
Compression -
Puissance 185 chevaux à 6000 tr/min
Couple 24.0 mkg à 4500 tr/min
Transmission Mazda 323 GTR (1993-1995)
Boite de vitesse 5 rapports
Puissance fiscale NC
Type Intégrale
Antipatinage Non
ESP Non
Châssis Mazda 323 GTR (1993-1995)
Direction Crémaillère, assistée
Suspensions Av Mc Pherson
Suspensions Ar Mc Pherson
Cx -
Freins avant Disques ventilés
Freins arrière Disques
ABS Serie
PneuAv 195/50 VR15
PneuAr 195/50 VR15
Dimensions Mazda 323 GTR (1993-1995)
Longueur 409 cm
Largeur 168 cm
Hauteur 139 cm
Coffre 230 litres
Poids 1210 kg
Performances Mazda 323 GTR (1993-1995)
Poids/Puissance 6.54 kg/cv
Vitesse max 222 km/h
0 à 100 km/h - sec
0 à 160 km/h - sec
0 à 200 km/h - sec
400 mètres DA 14.6 sec
1000 mètres DA 27.5 sec
Consommations Mazda 323 GTR (1993-1995)
Sur route -
Sur autoroute -
En ville -
Conduite Sportive -
Reservoir 60 L
Autonomie autoroute -
Emissions de CO2 - g/km
Equipements & prix
Nb airbags -
Climatisation -
Prix de base plus dispo (- €)

rally1 dans mazda

 




Lancia delta hf integrale

16032009

Lancia delta hf integrale  dans lancia lancia-occasion-36157-1

DELTA HF Integrale 16v ’93
CARACTERISTIQUES
Moteur: 4 cylindres en ligne
Disposition: Transversal avant
Suralimentation: Turbo + intercooler
Distribution: Double arbre à cames en tête 16 Soupapes
Cylindrée: 1995 cm3 (AxC: 84x90mm)
Puissance (ch à tr/min): 215 à 5750
Couple (mkg à tr/min): 32.0 à 2500
Boîte de vitesses: Manuelle 5 rapports
Transmission Intégrale permanente
Pneumatiques: 205/50 ZR16
Poids: 1347 kg
PERFORMANCES
Vitesse maximale: 220 km/h
0 à 100 km/h: 5.7″
1000m DA: 26.1″
Réservoir: 57 litres

36152282_05ace22983 dans lancia

En 1985, le monde des ralyes automobiles souffre des restrictions de la FISA, concernant l’arrêt du groupe B, dont les monstres qui y concourent sont devenus trop puissants et trop dangereux. Le groupe A (voitures de série produites en 5000 exemplaires au moins en 12 mois et adaptées à l’emploi sportif) devient donc l’alternative proposée aux constructeurs et pilotes. C’est dans ce contexte que Lancia va développer un véhicule plus proche de la grande série que ne l’était la Delta S4…Texte: Sébastien DUPUIS – Photos: D.R.

DELTA S4 : LE MYTHE
Apparue dans le courant de l’année 1979, dans les usines du Lignotto, la Lancia Delta est une berline compacte dont la ligne est signée Giorgetto Giugiaro. Cette carrosserie très typique du style des années 80 va rester quasiment inchangée durant près de 20 ans. Le succès est immédiat auprès du grand public et la presse lui attribue le titre de « Voiture de l’année 1980″. En 1985, la Delta S4, prototype dérivé de la berline pour la compétition, est tirée à 200 exemplaires pour des particuliers. Cette voiture présente une innovation extraordinaire par l’adoption d’un double système de suralimentation simultanée avec compresseur volumétrique et turbocompresseur. La cylindrée est de seulement 1759cm3 pour ce 4 cylindres en ligne 16v mais la S4 offre pourtant une puissance de plus de 400 ch DIN à 8000tr/min et un couple maxi qui atteint les 40Mkg à 5000tr/min ! Elle sera l’une des toutes premières traction intégrale engagée dans l’histoire des rallyes à remporter autant de titres.

DELTA HF 4WD
Remplaçant la S4 au sein du groupe A, la Delta HF 4WD entre dans le monde de la compétition et s’impose rapidement en gagnant le championnat du monde 1987. Si la Delta HF 4WD apparue en 1986 se distingue peu de sa soeur la Turbo i.e d’un point de vue esthétique, son développement est pourtant fortement spécifique et repose essentiellement sur l’adoption de la transmission intégrale. Répartissant idéalement le couple sur les roues, ce système permet d’exploiter au mieux les 165 ch et le couple de 29Mkg (avec overboost) du moteur turbo 2 litres suralimenté dérivé de la Thema. L’overboost d’origine aéronautique agit sur la soupape de décharge, augmentant temporairement la pression d’admission. Une centrale de contrôle d’injection électronique avec capteur de détonation empêche l’enclenchement de l’overboost lorsque le moteur est trop froid ou surchauffé. Deux arbres d’équilibrage suppriment les vibrations, ce qui rend ce moteur aussi stable qu’un six cylindres. C’est avec cette version qu’apparaissent les phares à double foyer, les feux supplémentaires dans le pare-chocs, ainsi que les mini-juppes latérales. Entre 1986 et 1987, Lancia produit et vend 5298 exemplaires de la HF 4WD. Pour l’anecdote, le symbole HF est une contraction de High Fidelity, et doit ses origines au Lancia HiFi Club, fondé en 1960. Le HF Racing Team fondé en 1963, initialement comme simple association de pilotes et clients, devient la branche sportive officielle de la marque en 1965. La consécration arrive en 1966 avec le coupé Fulvia HF qui s’illustrera en rallye.

DELTA HF INTEGRALE
En octobre 1987, la première évolution de la famille Delta à quatre roues motrices est lancée : la Delta HF « Integrale ». La nouvelle HF « Integrale » dispose d’une nouvelle version du quatre cylindres 2 litres, d’un nouveau turbocompresseur Garrett T3 avec une plus grande turbine (meilleur débit d’air, meilleur rendement et couple plus élevé), d’un intercooler (pour refroidir l’air comprimé au profit de la puissance et de la consommation), et d’une nouvelle soupape de commande de l’overboost qui amène la pression à 1 bar et le couple maxi à 31Mkg à 3500tr/min. La puissance maxi est de 185 ch DIN à 5300tr/min. L’augmentation de puissance amène par nécessité une nouvelle installation de freinage avec des disques avants ventilés de plus grandes dimensions (284 mm) de nouveaux étriers à coefficient de frottement améliorés et un maître cylindre plus important. Les suspensions comprennent de nouveaux ressorts et de nouveaux amortisseurs, moyeux, joints, demi-essieux, articulations et montants avants. Côté transmission, la boîte de vitesses est plus courte et la Delta Intégrale possède toujours l’un des systèmes les plus sophistiqués du monde. Le différentiel épicycloïdal central répartit le couple à 56% sur le train avant et 44% sur l’arrière. Pour ce qui est de l’esthétique, nouveaux pare-chocs, prises d’air supplémentaires pour le refroidissement moteur et freins, nouveau capot moteur avec fente de sortie d’air, quatre projecteurs plus puissants incorporés, et enfin, ce qui caractérisera le plus cette voiture pour les années à venir, les ailes avant et arrières bombées pour permettre de loger les pneus plus grands. La delta HF Integrale soigne aussi son look et s’équipe d’ailes élargies capables d’accueillir les nouvelles roues (195/55 VR 15). De 1987 à 1989, 9841 Delta HF « Integrale » sont vendues et la HF Integrale gagnera en 1988 et en 1989 les championnats du Monde de rallye constructeurs et pilotes.

HF INTEGRALE 16V
Lors du championnat de 1988, Lancia a gagné 10 rallye sur 11 et obtient donc le titre avant la fin de la saison. La Delta Integrale a ainsi démontré de façon indiscutable son potentiel et ses qualités depuis son introduction en 1986. Mais Lancia ne s’en tient toujours pas à ce succès largement mérité et propose la HF Integrale 16V. Le nouveau 2-litres turbo possède, comme son nom l’indique, une culasse à seize soupapes et développe 200 ch à 5500 tr/mn. Le nouveau bloc entraîne la voiture à 220 km/h. Hormis la nouvelle culasse, les injecteurs plus larges procurent également plus de puissance et un meilleur rendement à haut régime. Le nouveau turbo Garrett T3 répond plus rapidement. De plus, de remarquables innovations techniques viennent augmenter la fiabilité et la réponse aux sollicitations de la voiture: une soupape de décharge de la suralimentation à commande électronique, se basant sur divers paramètres, allants du nombre de tours à la température de l’air extérieur, règle automatiquement la pression du turbo. Cela permet de délivrer la puissance au moteur de façon progressive et régulière. Les modifications font de la Delta HF 16V une voiture très agréable et particulièrement performante. A noter également que le nouveau bloc accepte le « super sans plomb ». Pour la transmission, la répartition du couple passe à 47% sur l’avant et 53% à l’arrière, procurant une meilleure maniabilité à l’auto sur le bitume ou les Ford Cosworth commencent à démontrer leur potentiel. La lancia Delta HF 16V possède également un double circuit de freinage conservant ainsi l’équilibre au freinage sur les essieux. L’ABS de deuxième génération est en option. Ce système est doté de capteurs d’accélération longitudinale et transversale, placés au centre de gravité de la voiture, en plus des quatre capteurs classiques de blocage des roues, ainsi que d’une fonction de ralenti rapide. L’unité centrale de l’ABS est donc capable de déterminer si la voiture part en embardée ou est entrain de négocier un virage à grande vitesse et ne se contente pas de « défreiner uniquement les roues qui patinent mais également celles du côté opposé, afin d’obtenir un meilleur couple freinant et d’éviter les embardées violentes sur des chaussées à adhérence différenciée. De plus, pour éviter un frein moteur excessif sur l’essieu arrière lors de long virage à grande vitesse, la centrale ABS donne l’ordre à celle de l’injection d’augmenter le régime du ralenti, ce qui augmente de façon considérable la stabilité. Extérieurement, cette version se reconnait à ses nouvelles jantes et à ses badges à l’avant et l’arrière. Sa ligne est encore plus agressive grâce à l’assiette abaissée, les pneus élargis (205/50 R15 V), le gonflement du capot moteur et les nouvelles grilles de prise d’air à l’avant. Quelques mois après la 16v, la Delta HF « Integrale Kat » fait son apparition. Elle présente les mêmes caractéristiques mécaniques et esthétiques que la 16v, à l’exception du moteur 2 litres à 8 soupapes, un catalyseur 3 voies et une sonde Lambda, conformément aux normes antipollution USA 83. La puissance est de 177 ch DIN d’origine. Elle sera construite en 2700 exemplaires. La Lancia Delta HF Integrale 16V sera produite en 12860 exemplaires de 1989 à 1991 et sera sacrée championne du monde en 1990 et 1991.

 

EVOLUTION I
Les premières Delta « Evolution » construites de fin 1991 à fin 1992 étaient les dernières versions destinées à l’homologation en rallye. La version catalysée evolution II, n’ayant pas été construite dans ce but. Le moteur reste inchangé mais subit une modification de son calculateur qui fait passer la puissance à 210 ch à 5750 tr/mn, ce qui permet de compenser une légère augmentation du Cx et une petite prise de poids. Pour améliorer la maniabilité, la voiture reçoit des trains avant et arrière élargis, ce qui entraîne également une augmentation du volume des ailes. Quelques autres changements extérieurs sont perceptibles comme la nouvelle grille de calandre avant ou l’ajout d’entrées d’air supplémentaires. La sortie d’échappement ne comprend plus qu’un seul orifice. Le chassis demeure inchangé. A l’intérieur, les baquets Recaro sont désormais recouverts d’Alcantara gris foncé, le cuir et la clim sont en option. Le levier de vitesse reçoit un nouveau grip et le volant est signé « Momo ». A noter que quelques versions de Delta Evolution équipées d’un moteur 8 soupapes catalysé de 165 ch ont été proposées sur le marché Suisse.

EVOLUTION II
La Delta HF de 1993 reçoit un nouveau 2 litres 16v catalysé qui développe désormais une puissance accrue malgré l’ajout du catalyseur 3 voies. En effet, de nombreuses modifications ont permis de compenser ce handicap : nouveau calculateur Magneti Marelli, injection électronique multipoint séquentielle, nouveau turbo Garrett refroidi par eau et système overboost… au final, 215 ch DIN et 32 Mkg de couple maxi. L’Evolution II subit également un léger lifting : nouvelles jantes 16″ chaussées de pneus 205/45 ZR 16. Le couvre culasse est peint en rouge. Le nouveau volant trois branches en cuir et les sièges Recaro recouverts d’Alcantara beige sont les principales évolutions intérieures. La trappe à carburant est en aluminium. De série l’équipement comprend l’ABS, la clim, les phares antibrouillards.

DE TRES RARES SERIES LIMITEES…
Durant sa fin de carrière, la Lancia Delta HF va donner naissance à de petites séries limitées (cf. tableau de production à droite). Particulièrement rarissime, la « Club Italia » sur base d’Evolution I, construite à 15 exemplaires (le No.16 existe au japon mais il n’y a pas eu de No.13) pour les membres du Club Italia. Elles sont de couleur « bleu royal », avec des jantes de 15″, un bouton de démarrage au tableau de bord, des gros baquets Recaro de l’Evo II en cuir rouge, des badges sur les ailes avant et comble de la personnalisation, une plaque numérotée avec le nom du propriétaire… Un peu moins exclusives, les « Martini 5″ et « Martini 6″, construites en 1992-1993 se reconnaissent à leur couleur blanche et leurs stripping « Martini ». Elles célèbrent les 5ème et 6ème titres de champion du monde. Les « Verde York » sont peintes en « York Green » et s’habillent de Recaro en cuir beige. Les « Bianco Perlato » sont blanches avec l’intérieur cuir bleu. Très belles également, les « Blu Lagos » sur base d’Evolution II et les « Giallo » disponibles uniquement en jaune avec intérieur Alcantara noir. Enfin, la « Dealers Collection », fabriquée en 1994, est la dernière série de la Delta HF. Elles sont peintes en « Candy Red », avec intérieur cuir couleur blanc cassé.

 

ACHETER UNE DELTA HF
Parmi les vérifications de base, renseignez-vous sur l’historique du véhicule. Un carnet d’entretien à jour est un indicateur du niveau de soin apporté au véhicule. Tout bon propriétaire fournira également les factures justificatives, correspondantes aux révisions ou réparations effectuées. Les voitures provenant d’Italie sont à ce niveau rarement limpides… Attention aux carnets d’entretien « truqués » (tampons et signatures de complaisance) ! Les voitures allemandes ont en général été très bien suivies dans le réseau Lancia durant la période de garantie, beaucoup moins après ce délai… Si les voitures françaises ont rarement des carnets d’entretien à jour, les propriétaires sont en revanche plus à même de fournir les factures. Ces voitures ont souvent été conduites rapidement sur des routes en mauvais état. Aussi les impacts de graviers sont fréquents sur la calandre et les bas de caisse. Les propriétaires méticuleux ont souvent engendré des travaux à ce niveau. La Delta est apparue quand Lancia commençait à régler ses graves problèmes de corrosion. La qualité s’est améliorée d’année en année pour atteindre un niveau de protection satisfaisant en fin de carrière. Les premières Delta sont à osculter sur les parties suivantes : calandre avant, hayon arrière et toit, portes avant, passages de roues, montants de pare brise avant. L’état des jantes est un bon indicateur du style de conduite du précédent propriétaire. Personne n’est parfait, mais si les impacts ou les déformations sont trop importantes, envisagez un examen approfondi des trains roulants et de la direction. Evitez complètement les voitures à l’état d’épave ou ayant été sauvées de la casse par des réparateurs peu scrupuleux (voitures peintes dans une autre couleur que celle indiquée sur la plaque de chassis ou sur lesquelles on peut apercevoir différentes couleurs…). Pour ce qui est de la partie mécanique, c’est le turbo qui est est le plus fragile. Il est impératif de respecter les visites d’entretien scrupuleusement de même que d’utiliser une huile de synthèse adaptée. Malheureusement, encore trop peu de conducteurs se donnent les moyens d’entretenir correctement et d’utiliser comme il se doit un moteur turbocompressé. Cependant, même s’il existe des cas exceptionnels, il n’est pas anormal de remplacer le turbo sur un modèle ayant 5 ans. Pour vérifier l’état du turbo, laissez chauffer le moteur avant de pendre la route. Une fois lancé, montez en régime progressivement depuis le dernier rapport. L’aiguille de pression du turbo doit commencer à grimper aux environs de 2500 tr/mn et atteindre sa pression maxi à 3000 tr/mn. Si la pression de boost arrive plus tard cela peut indiquer un mauvais état du turbo. A noter : des problèmes sur les freins arrières et avec le frein à main. Les vérifications évoquées ci-dessus ne sont bien sûr pas exhaustives et l’idéal est de pouvoir faire conduire la voiture désirée par un utilisateur expérimenté de ce modèle ou un professionnel. Il saura ainsi détecter les défauts et qualités de la voiture essayée et prévoir plus facilement les frais que vous aurez à engager.

:: CONCLUSION
Au final, toutes les versions de la Delta HF sont des voitures très attachantes et performantes. Si les versions HF 8 soupapes sont les moins chères, il est aussi très rare d’en dénicher en parfait état mécanique et de carrosserie. Les Evolution II bénéficient de la meilleure qualité de réalisation et peuvent fonctionner au super sans plomb. Sans hésitation un modèle à privilégier…

Liens conseillés sur LANCIA DELTA HF INTEGRALE : Rallyes Stars - AutoSital.com, le site des amateurs d’italiennesLe Guide des GTI et petites sportives

gtmoi_1083237987_delta_hf_integ_6_3_t







my shadow |
Dub style "tuning virtuel" |
Vespa Sprint et Résurrectio... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sortie Aveyron
| CHEVROLET - JEEP
| Moto Club Evasion 45